De l’expérience de mon Mediacenter, deuxième partie…

En tout premier lieu, je vais décrire ce que j’appelle un Mediacenter. Il s’agit donc du listing de mes attentes, mon cahier des charges personnel. Beaucoup n’auront pas besoin d’une partie de ces fonctionnalités et certains en rechercheront d’autres. Cette disparité des besoins qui résulte de la multiplicité toujours croissante des us et coutumes numériques est justement l’un des éléments qui rend très difficile la tâche des industriels et qui entraîne, à mon sens (voir mon article précédent), une insuffisance de l’offre à ce jour et la quasi-obligation de recourir à du bricolage de geek.

Pour aller à l’essentiel, avec mon Mediacenter, je veux pouvoir :

Regarder des photos. Celles de mon mediacenter, celles de mon appareil photo en insérant vingt mille formats de cartes magnétiques et celles que l’on me partage. Toutes les photos. Même des photos de moches.

Visionner des films. Ceux de mes vacances pris avec mes doigts boudinés et mon camescope numérique, les DVDs que j’achètent, les films que je télécharge, les bandes-annonces de Yahoo! Movies. Tous les films, dans tous les formats. Et quand je met un DVD, je veux que le son sorte en 5.1 pour pouvoir me faire saigner les oreilles pendant la bataille finale du Seigneur des Anneaux.

Ecouter de la musique. Celle que j’ai en CDs, celle que j’ai en mp3. Celle que je télécharge, celle que j’achète. Celle de mon compte Last.fm et celle qui a de la DRM (non pour cette dernière je déconne bien sûr, il coulera de l’eau sous les ponts avant que j’ai un fichier drmisé – même si on me l’offre). Je veux écouter la musique de mon Mediacenter et celle qui traîne ailleurs sur le réseau. Toutes les musiques, dans tous les formats.

MediacenterMon équipement est loin d’être aussi beau que ça.

Regarder la télé. J’aime pas payer la redevance et j’aime pas la télé d’une manière générale. Mais je veux pouvoir regarder Thalassa le vendredi soir. Et en numérique avec la TNT sinon c’est trop moche.

Enregistrer la télé. Car des fois je risque de rater Thalassa en étant ailleurs, ce qui est intolérable.

Gérer les programmes télés. Je veux pouvoir vérifier que Thalassa passe bien toujours le vendredi soir et juste cliquer sur la case du programme qui lui correspond pour lancer l’enregistrement. Je veux que les programmes se mettent à jour tout seul car pas question que je quitte mon canapé pour aller acheter “Télé 7 Truc”.

Faire du timeshifting. Car des fois je me lève pour aller chercher à boire pendant Thalassa qui n’a aucune coupure de pub. Rater une partie de Thalassa n’est juste pas envisageable.

Être connecté en wifi. Car je veux que le Mediacenter puisse échanger des contenus avec mon ordinateur portable, mon téléphone, le PC de mon fils, celui de ma femme, le routeur du voisin et mon cadre wifi posé sur la commode et qui marche quand il veut.

Avoir une interface sympa et facile. Car mon fils a 5 ans et ma femme est une femme. Il faut que ce soit beau à l’oeil et que ça puisse épater les copains. Et je veux que ce soit personnalisable pour pouvoir changer de skin toutes les semaines.

Être manipulable par télécommande. Car c’est la loi dans un salon, et ça me semble la moindre des choses pour un Mediacenter. Et pourquoi pas y coller une Wiimote en plus ? (merci Gabriel)

Pouvoir télécharger. Comme mon Mediacenter est l’appareil le plus susceptible de rester allumé tout le temps dans mes équipements informatiques (il est au salon, il est silencieux, et il doit pouvoir être utilisé à n’importe quel moment et rapidement), pourquoi ne pas l’utiliser comme plateforme de téléchargement et laisser une Mule et un client Torrent traîner pour me ramener les derniers films d’horreurs japonais introuvables dans le commerce, le dernier épisode de “Jean MichMuch l’homme bionique” et le dernier album de mon pote Le Däde (oui David, je vais le télécharger seulement après l’avoir acheté c’est promis). Après tout, c’est le Mediacenter qui va servir à lire tout ce contenu numérique, c’est d’autant plus logique de lui demander d’aller rapatrier tout ça aux quatre coins du Globe.

Tout ceci me semble plutôt satisfaisant. Et bien croyez-moi si vous voulez, mais il n’existe absolument aucun appareil du commerce qui permette de faire l’ensemble des fonctions que je viens de décrire. J’ai pas mal fouillé sans trop y croire, j’ai essayé plusieurs appareils, mais rien n’y a fait.

La seule solution qui a pu me permettre de toucher la perfection du doigt est définitivement un bon vieux PC (relativement récent toutefois) avec une poignée de logiciels adéquats, dont une partie est précisément destiné à l’adapter précisément à un usage de salon.

Dans le prochain post, je décrirai ce que j’ai choisi comme matériel pour fabriquer cet objet rare (et pourtant de plus en plus répandu maintenant).

Comments
6 Responses to “De l’expérience de mon Mediacenter, deuxième partie…”
  1. JD says:

    Belle liste. J’aurai peut-être ajouté “Jouer” et “Surfer” dans les fonctions possibles.

    Quitte à mettre un PC, autant en profiter au maximum.

  2. JD says:

    C’est vrai que je me sers aussi du PC/Mediacenter pour surfer dans le salon.

    Pour jouer, c’est plutôt une console que j’utilise, mais je suis d’accord avec toi c’est l’un des usages possible. Je ne les ai pas mis dans la liste juste car ce ne faisait pas partie de ce dont j’avais absolument besoin.

    Mais pourquoi se priver ? 🙂

  3. Eric says:

    Le Media Center est, il est vrai la parfaite machine pour une convergence numérique. La machine que tu décris n’existe pas en l’état dans le commerce, mais chez des intégrateurs Home cinéma / domotique. Ce sont des machines sur-mesure, nous en vendons à nos clients qui ne souhaitent pas la confectionner eux-même. En revanche, je déconseille toujours de télécharger sur cette machine, surtout en provenance du Peer to Peer, c’est la garantie qu’au moment où Madame veut regarder un film que Windows bug sévèrement… à moins de passer sur Linux…

  4. Jefferson says:

    Merci pour ton commentaire Eric. Je vois que le sur-mesure est la fatalité pour le moment.
    Quand à ta remarque sur le téléchargement, tu parles avec la voix de la sagesse du ‘pro’. 😉

    PS : Au passage j’ai pu découvrir ton blog tout à fait passionnant.

  5. Eric says:

    La sagesse du pro, mais aussi du Monsieur de Madame 😉 Ravi que mon blog t’intéresse, et s’il peut t’aider à monter la machine de tes rêves même si je m’adresse plutôt aux novices qu’aux geeks.

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] à un blog que j’ai repéré récemment par le biais d’un commentaire de son auteur sur un de mes posts récents (au sujet de mes tentatives de bricoler un medianceter correspondant à peu près à mes […]



Leave A Comment