La Machine à Miam ™

Machine à Miam déjà vide car il est 12h02Chez Agematis, nous avons un distributeur automatique de nourriture depuis maintenant presque trois mois.

Une véritable révolution.

Avant cela, c’était l’éclatement social le midi : certains rampaient jusqu’à l’épicier du coin pour choisir parmi les trois sandwiches triangles oubliés dans ses rayonnages, d’autres avaient l’audace de prendre la voiture pour aller se perdre dans l’aberrant centre commercial non loin de nos locaux, une petite poignée allaient mourir dans les restaurants à volonté pour routier, quelques uns emmenaient leur panier repas et les plus aventuriers partaient chasser ou pêcher autour du lac voisin. La pause du midi était un coup de pied dans la fourmillière provoquant un chassé croisé ininterrompu de gens et un kaléidoscope d’odeurs diverses et variées. Résultat : beaucoup ne mangeaient que des choses approximatives et parfois semi-comestibles et certains n’avaient que leurs moignons. Les repas étaient souvent solitaires ou éclatés sur une myriade de service à des heures disparates.

Depuis la Machine à Miam(tm), tout a changé.

Les repas se font en bons services familiaux et les allées et venues vers les points de ravitaillements ont été troquées contre les files d’attente devant les fours à micro-ondes. Les prix sont très raisonnables et chacun peut s’en mettre jusque là pour une poignée d’euros. Tout le monde prend le temps de s’assoir et de parler de sujets importants comme la dernière tenue de Robert ou le nouveau lance-missile USB à la mode. Le temps gagné par tous à ne plus courir pour chasser sa nourriture a été immédiatement capitalisé comme Agematis sait si bien le faire et reporté sur des activités critiques comme Quake, Warhammer 40K ou Marvel vs Capcom.

Une révolution je vous dis.

Bon, il y a certes le nouveau coup de feu du midi. Nouveau phénomène à Agematis consistant à attendre l’heure tacite de 12h pile pour aller chercher son plat soigneusement sélectionné le matin lors du remplissage de la machine par Mr Miam avec son petit chariot. Pendant une intervalle de temps de quelques minutes, chaque Agematisien devient une bête féroce dont la vie toute entière dépend de ce qu’il pourra arracher à la machine à coup de pièces ou de carte magnétique. Certains rusés dérèglent leur montre et prétextent qu’il est midi à seulement 11h58. D’autres, qualifiés de Ninjas par la majorité silencieuse, rampent dès 11h22 vers la cafétéria et vole (car il n’y a pas d’autre mot devant un tel sacrilège) une unité du meilleur des plats (aaah le fameux manchon de canard). La rumeur court que Mr Miam a déjà été intercepté et soudoyé pour vendre certains de ses célèbres beignets aux chocolat dès son arrivée dans le parking de la société. Et récemment nous avons appris qu’il avait été agressé par deux personnes cagoulées qui l’aurait menacé de l’étrangler avec des cables réseaux si il ne leur vendait pas sur le champ la totalité des tartes au chocolat qu’il avait dans son chariot.

Mais qu’importe. Le prix à payer est bien maigre. Maintenant nous sommes heureux, avec le ventre plein dès 11h58.

Comments
2 Responses to “La Machine à Miam ™”
  1. Rob says:

    Quoi qu’est ce qu’ils ont mes pulls rayés d’abord ? 😉

  2. S. says:

    Et Mr Arn se trimballe encore avec sa scie ?

Leave A Comment