Mon été à moi.

Je n’ai pas beaucoup posté dans ce blog pendant l’été. Plus précisément, je n’ai pas posté du tout.

Chaque année pendant l’été je suis beaucoup moins numérique, c’est cyclique. En juillet et en août, lorsque je ne vadrouille pas avec femme et enfant pour visiter quelques villages perdues de France ou d’ailleurs (en l’occurence du sud de l’Angleterre pour cette année), j’ai plutôt tendance à ingurgiter un nombre conséquent de bouquins et de livres.

On peut expliquer cela de différentes manières : les journées plus longues qui laissent le loisir de traîner tard sur la terrasse avec un bon bouquin, le boulot qui donne (parfois) un peu de mou pendant ces deux mois, ma femme et mon fils qui sont du genre lève-tard là où je suis un matinal ce qui me laisse tout le temps de regarder tranquillement des films aux qualités très discutables, et bien sûr cette année une absence particulièrement remarquée du Soleil qui ne nous a pas incité à mettre souvent les pieds près de l’Océan. Bref, beaucoup de livres, et beaucoup de films.

Je vais donc m’efforcer de rattraper le retard du blog en postant ces prochains jours des opinions très discutables sur quelques livres et films qui ont ponctués mes soirées et matinées pendant ces dernières semaines. Comble du luxe, si je remet la main sur la carte numérique contenant les photos de notre séjour en Angleterre, je pourrai même en parler un peu (tant pis pour vous).

Leave A Comment