Black Book (2006)

Black Book

Genre :

Résistance Hollandaise

Verdict :

Le meilleur film de Paul Verhoeven depuis La Chair et le Sang. Brut, sincère et halletant. Une fresque qui emporte tout sur son passage.

small_4.gif
Pichte :

Black Book nous fait suivre, au coeur de la dernière année de la Seconde Guerre Mondiale, le périple de Rachel, une jeune chanteuse juive, au cours duquel elle verra ses proches périr, s’enrôlera dans la résistance pour séduire un officier allemand et passera pour une collabo. Le tout sur fond d’intrigues, de trahisons, d’actions de bravoure et de politique dans une Hollande contrastée dans ses rapports avec l’occupant nazi.

Ma (très) discutable opinion :

Je ne comprend pas pourquoi j’ai attendu autant pour voir ce film. D’autant plus que je l’avais repéré assez tôt par l’évènement important que représentait pour moi le retour de Verhoeven vers le cinéma hollandais (20 ans précisément depuis Soldier of Orange qui mettait lui aussi en scène la Hollande dans la Seconde Guerre Mondiale). Bref, le retard est rattrapé depuis ce week-end avec la vision de l’excellente édition Blu-Ray disponible notamment ici (v.o. hollandaise sous-titrée en anglais). Le DVD français étant prévu pour le 14 novembre, cette critique est donc finalement tout à fait d’actualité. Et le film vaut amplement qu’on s’y attarde car il s’agit d’un morceau très important dans la filmo de notre barge de réalisateur hollandais préféré. A la fois film historique crédible, portrait politique (quoiqu’un peu léger sur ce point) d’une hollande occupée et thriller palpitant, Black Book est surtout un passionnant portrait de la nature humaine, exacerbée au possible par les tensions de la guerre et capable du meilleur, du pire et de toutes les nuances intermédiaires.

Black Book

Black Book, au sein de la Hollande occupée, nous fait donc traverser la dernière année du conflit, peut-être la plus violente et la plus apte à générer les traîtrises et à diviser les camps de par son intensité, la précipitation et la confusion qui ont régné durant les mois précédant la reddition des forces nazies. Nous traversons ce tourbillon du point de vue d’une jeune juive à qui rien ne sera épargnée et qui subira d’incessants drames et humiliations. Elle y répond par un mélange touchant de bravoure et d’impuissance. Autour d’elle valsent les morts et les trahisons. Les petites faiblesses des hommes créées par la peur, l’impuissance ou la convoitise alternent avec les pires horreurs des bourreaux. Une palette de comportement très large comme seule la guerre sait ainsi les fédérer. Si Soldier of Orange était un véritable hymne à la résistance hollandaise, nous sommes ici dans une teinte plus grisée, et l’on y perçoit une face plus sombre de cette résistance formée d’hommes imparfaits et faibles devant le danger et les tentations. Et le réalisateur nous sert cela au milieu d’un thriller qui n’est rien de moins que palpitant durant plus de deux heures.

Black Book

Nous sommes dans un film de Verhoeven, et un chat y sera toujours représenté par un chat. Le film est brutal, violent, et a sa dose de cul. Lorsque l’héroïne est humiliée, c’est un chaudron de merde que l’on déverse littéralement sur elle. Le film ne verse toutefois jamais dans la vulgarité et chaque scène sert son propos. Le tout est parfaitement fondu dans une trame de thriller classique et très efficace, parfois au détriment du message politique qui passe souvent en second plan. Mais c’est peut-être pour le meilleur car cela forme un film passionnant qui montre notamment que Verhoeven a bien appris ses leçons à Hollywood : les scènes d’action sont superbes de réalisation. On ne s’ennuie pas un seul instant.

Pour parfaire le tout, Carice van Houten, qui joue Rachel, et sur laquelle une grande partie de l’équilibre du film réside, est superbe de naturel et emmène un charme bienvenu à une histoire parfois très sombre. Je suis assez impatient de la revoir dans Valkyrie, le prochain film de Brian Singer qui, coïncidence, se passera lui aussi dans le décor de la Seconde Guerre Mondiale.

Vous l’aurez compris, Black Book est un film complet et intense. Je le recommande chaleureusement.

Comments
7 Responses to “Black Book (2006)”
  1. Robson says:

    C’est rigolo comme dès qu’il n’y a pas de zombie ou de combats débiles à la roquette, le ton de tes critiques devient plus sérieux 🙂

    Le film est sorti (inaperçu ?) en 2006 et depuis la chair et le sang, il y a quand même eu du lourd au boxoffice :

    # 1987 : RoboCop
    # 1990 : Total Recall
    # 1992 : Basic Instinct
    # 1997 : Starship Troopers

  2. Jefferson says:

    Tout à fait. Celui-ci me semble toutefois le plus abouti et le plus sincère depuis longtemps. Et “La Chair et le Sang” fait partie de mon top 100 perso. 😉

    Je suis très fan de Starship Troopers aussi. Un bon film anti-militariste beaucoup trop sous-estimé.

  3. William says:

    La critique de dvdrama.com sur ce film m’avait déjà donné envie. A vous lire je pense que je vais me laisser tenter.

    Savez-vous me dire si la version Blueray vaut le coup par rapport à la version DVD ?

  4. lrainy says:

    J’ai vu recement ce film que j’ai trouvé très beau. J’ai aussi cliqué sur ton banner google sur la homepage et ça c’est bien aussi.

Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] Rien à voir avec le groupe de rock, Ridley Scott va réaliser un thriller fantastique titré ‘Stones‘ dont le sujet tournera autour de mystérieuses destructions de sites religieux autour du globe et sur le lien que procure Stonehenge à de puissants artefacts. Le film sera produit par Fox 2000. Le réalisateur est actuellement en train de boucler le tournage de ‘Body of Lies‘ avec Leonardo di Caprio, Russel Crowe et Carice Van Houten (révélée dans ‘Black Book‘). […]

  2. […] Verhoeven, dont je parlais récemment dans la critique de Black Book, a annoncé au cours d’une émission de radio hollandaise qu’il prendrait les commandes […]

  3. […] Rien à voir avec le groupe de rock, Ridley Scott va réaliser un thriller fantastique titré ‘Stones‘ dont le sujet tournera autour de mystérieuses destructions de sites religieux autour du globe et sur le lien que procure Stonehenge à de puissants artefacts. Le film sera produit par Fox 2000. Le réalisateur est actuellement en train de boucler le tournage de ‘Body of Lies‘ avec Leonardo di Caprio, Russel Crowe et Carice Van Houten (révélée dans ‘Black Book‘). […]



Leave A Comment