The Hobbit sera bien tourné en Nouvelle-Zélande. Mais à quel prix ?

The HobbitSuite de mon autre brève à ce sujet, et comme je l’avais pressenti, un accord a bien été trouvé entre la Warner Bros et le gouvernement Néo-zélandais pour que deux films de The Hobbit soient tournés sur le même territoire qui avait accueilli la trilogie de l’Anneau.

Mais le prix à payer semble avoir été très élevé. La position de force de la Warner, et de Peter Jackson, qui menaçaient conjointement d’aller tourner les films en Angleterre ou en Europe, leur ont permis d’obtenir le vote de plusieurs amendements (appelé “Hobbit Bill”) qui “assouplissent” les conditions d’emploi pour du personnel concerné par les tournages. La polémique qui s’en est suivi dans la classe politique fût vive et le gouvernement se retrouve accusé d’avoir plié l’échine devant la major américaine. En bon politique, le Premier Ministre John Key, devant les critiques de ses opposants, s’est empressé de préciser que le “cadeau” fiscal sur ces deux films était de 57 millions de dollars (en comptant le dernier bonus de 20M$ que le gouvernement vient d’accepter), là où il avait été à une hauteur de 225 millions de dolars pour les trois films déjà tournés et dont la négociation incombait alors au gouvernement de l’opposition.

Je suis impressionné par l’ampleur qu’aura pris cette histoire dans le pays et qui aura autant divisé la classe politique et la population. On parle même de menaces de mort sur des représentants du syndicat des acteurs après que ces derniers aient brandi la menace d’un boycott.

Pas sûr que Tolkien aurait été excité à l’idée de voir ce genre d’affrontements autour de son oeuvre…

Leave A Comment